Rechercher

Rejoignez-nous sur Facebook

 NOS INSTALLATIONS

 

Tous nos équipements, ainsi que nos processus de vinification ont été conçus autour d'un axe majeur: le respect du vin.

Respecter le vin, cela signifie privilégier à toutes les étapes de l'élaboration des cuvées, des procédés naturels et statiques en minimisant les procédés physiques ou les intrants chimiques, par exemple:

           La cueillette nocturne des raisins prévient dans une grande mesure l'oxydation des baies que l'on subit à des températures diurnes.

La protection de la vendange par gaz inerte contribue également à cette protection.

Aprés un léger foulage et l'égrappage, la vendange, qui prend alors le nom de" mout", est déposée dans les cuves inox des pressoirs pneumatiques, d'où le jus va lentement s'écouler par simple gravité au travers d'un échangeur thermique: eau glacée- jus de raisin, jusqu'à des cuves de décantation.

Pendant prés de 24 heures, les particules végétales contenues dans le jus de raisin (débris de feuilles, de pépins et de pellicules), vont naturellement se déposer au fond de la cuve et permettre l'obtention de jus limpides aptes à fermenter sans déviation gustative comme des réductions ou des arômes végétaux.

Le jus clarifié est alors soutiré dans des cuves propres et à l'abri de l'air où les fermentations vont se déclencher de façon naturelle et à température constamment contrôlée.

Cette étape qui dure une quinzaine de jour,s'achève lorsque tout le sucre du mout soit transformé en alcool, sous l'effet des levures; et, on dit alors que le vin est "sec".

Après quelques jours où on laisse se décanter dans la cuve, on va, une nouvelle fois le soutirer dans des cuves propres avec un léger apport de souffre, notablement inférieur à la norme imposée au vin dit"biologique".

Un autre point important, qui permet au Bassaquet de respecter pleinement le vin: son mode trés particulier de filtration.

Au lieu d'utiliser des médias filtrants, comme des plaques de cellulose ou des filtres à gateaux de terre (type filtre de piscine), nous avons un filtre dit"tangentiel", qui ne nécessite ni adjuvants,ni traitements puisque c'est le flux tangentiel du vin lui-même qui permet le dé-colmatage naturel du médiat filtrant neutre.

La dernière étape entre la vigne et votre table est évidemment l'unité de conditionnement qui assure le tenue du vin dans sa bouteille ou son outre. Là , encore, la prévention de l'oxydation est primordiale, car l'oxygène dissout peut réduire à néant tous les efforts faits en amont du conditionnement et altérer définitivement tout le potentiel aromatique soigneusement préservé depuis la récolte des baies.

Nos matériels à la pointe de la technique font appel à un générateur d'azote qui injecte ce gaz neutre composant les 3/4 de l'air ambiant, dans la bouteille ou l'outre à vin pour évacuer tout l'oxygène présent.

Les vins sont ensuite conservés à l'abri de la chaleur, l'autre ennemi du vin, jusqu'à ce que ,VOUS,chers clients et amis, preniez le relève et assuriez toutes les conditions qui vous permettront de déguster des produits authentiques et expressifs.